Dans le bureau de Faÿkan Pathyne

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Dans le bureau de Faÿkan Pathyne - Page 2 Empty Re: Dans le bureau de Faÿkan Pathyne

Message  Ekaterina Timochenko le Jeu 6 Déc 2018 - 14:13

Ekaterina Timochenko reçut l'information. Elle décida d'appeler le Chancelier Mézène.

- Allo, Excellence ?
Ekaterina Timochenko
Ekaterina Timochenko

Messages : 275
Date d'inscription : 10/11/2018
Age : 43
Localisation : Belgograd

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dans le bureau de Faÿkan Pathyne - Page 2 Empty Re: Dans le bureau de Faÿkan Pathyne

Message  Shaddam IV le Jeu 6 Déc 2018 - 17:47

C'est Shaddam qui avait répondu puisqu'on était dans son bureau.


Shaddam IV : Je suis Shaddam IV, souverain des États Fédérés de Mézénas. Heureux de vous entendre, chère madame.

Vous êtes probablement au courant de l'incident qui s'est produit mardi, lorsque l'Amiral Ivanov, un de vos bâtiments de guerre, un porte-avions, a pénétré les eaux territoriales mézènes. Vous devez également savoir que ce matin, un Tirolev a eu l'audace de survoler notre territoire ! Dans d'autres micronations, il aurait sans doute été abattu sans sommation, mais nous sommes des gens civilisés donc nous lui avons gentiment demandé de faire demi-tour.

Chère madame, par deux fois, l'armée de votre pays a commis un acte que l'on pourrait qualifier de provocation. Par deux fois, nous avons réagi avec le plus grand calme.

Mais aujourd'hui, l'Amiral Ivanov n'a pas toujours pas quitté les eaux territoriales mézènes et ceci est fort regrettable.

Aussi, je vous demande de bien vouloir ordonner au commandant de ce porte-avions de quitter les eaux territoriales au plus vite !
Shaddam IV
Shaddam IV

Messages : 1115
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dans le bureau de Faÿkan Pathyne - Page 2 Empty Re: Dans le bureau de Faÿkan Pathyne

Message  Ekaterina Timochenko le Jeu 6 Déc 2018 - 20:50

Nous avons été mis au courant de cet incident de frontière. C'est fort regrettable, car nous ne considérons pas votre Etat comme un ennemi. Néanmoins, le tir d'un missile air-air n'était pas utile et nous avons peu apprécié cette méthode, je ne vous le cache pas. Nous avons donc répondu à cette provocation en envoyant un avion de chasse dans votre espace aérien.
En tout cas, je vous remercie pour avoir proposé cette conversation entre nous afin de clarifier la situation. J'ordonne immédiatement à l'Amiral Ivanov de quitter vos eaux territoriales et d'aller se poster près des côtes Francovares.

Toutes nos excuses pour cet incident, et j'espère sincèrement que notre prochaine rencontre se fera dans de meilleures conditions.
Ekaterina Timochenko
Ekaterina Timochenko

Messages : 275
Date d'inscription : 10/11/2018
Age : 43
Localisation : Belgograd

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dans le bureau de Faÿkan Pathyne - Page 2 Empty Re: Dans le bureau de Faÿkan Pathyne

Message  Shaddam IV le Jeu 6 Déc 2018 - 21:10

Le souverain mézène expliqua à la Première ministre que le tir du missile air-air avait eu lieu uniquement parce que le commandant du porte-avions avait coupé sa radio, ce n'était que pour créer une impulsion électromagnétique et mettre les communications du porte-avions HS pendant quelques heures, ce qui avait d'ailleurs échoué.

Finalement, Timochenko accepta de retirer le porte-avions, c'était l'essentiel donc tout se terminait bien.


Peu de temps après, le départ du porte-avions était confirmé par les Sarraudar stationnés au sud du Kitchassa.


Shaddam IV était soulagé. Mais il était aussi soucieux.

Car alors qu'il parlait avec la Première ministre, des parasites brouillèrent un instant la ligne et au milieu de ses bruits, il lui sembla entendre une voix.

Lorsqu'il entendit cette voix, un frisson lui parcourut l'échine. C'était la voix de son père. Il ne pouvait y croire et pourtant, il l'avait bien reconnue, c'était la voix de son père.


Et le vieux Pathyne lui disait : "La souris et le faucon sont semblables, le faucon et la souris sont semblables".
Shaddam IV
Shaddam IV

Messages : 1115
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dans le bureau de Faÿkan Pathyne - Page 2 Empty Re: Dans le bureau de Faÿkan Pathyne

Message  Shaddam IV le Dim 16 Déc 2018 - 19:49

Dans le bureau de Faÿkan Pathyne - Page 2 122-8210


Depuis environ une heure, Shaddam IV recevait dans son bureau un diplomate banganais, en compagnie du Chancelier Peyranne qui venait de rentrer de Prya. L'homme s'appelait Ikombo Rototo, il représentait le Président Akilebo, qui avait récemment affirmé détenir la seule autorité légitime sur le territoire du Bangana et avait violemment invectivé les membres de la Grande Alliance.

Depuis de nombreux jours, le Prince-Padishah avait agi dans l'ombre, discrètement. Il avait demandé à ses conseillers de le mettre en relation avec un proche du Président Akilebo car il avait compris que les événements au Bangana allaient offrir une formidable opportunité à Mézénas. Cela avait quelque peu déplu à Peyranne quand il l'avait appris, car le Chancelier, qui avait une lecture stricte de la Constitution, tenait à ce que les Affaires étrangères demeurent son domaine réservé. Mais Shaddam IV avait su le convaincre de l'intérêt de sa démarche, que soutenir Akilebo était la meilleure option et que le pays, mais aussi Peyranne lui-même, en profiterait grandement.


Après donc une heure de négociations, le souverain mézène, Peyranne et Rototo dégustaient une bouteille de vin pétillant de Cardolane, afin de célébrer l'accord secret qu'ils venaient de conclure ensemble...
Shaddam IV
Shaddam IV

Messages : 1115
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dans le bureau de Faÿkan Pathyne - Page 2 Empty Re: Dans le bureau de Faÿkan Pathyne

Message  Shaddam IV le Ven 1 Fév 2019 - 14:57

Dans le bureau de Faÿkan Pathyne - Page 2 F7fb0710


Jean Peyranne se présenta à la convocation de Shaddam IV. Le Chambellan Royal le mena jusqu'au bureau du souverain.


Horatio Butler : Sire, le Chancelier Fédéral est arrivé.

Shaddam IV : Très bien, faites-le entrer, Horatio. Fermez la porte derrière vous et veillez à ce qu'on ne nous dérange pas dans les 10 prochaines minutes.


Le Chancelier entra et Horatio referma la porte...
Shaddam IV
Shaddam IV

Messages : 1115
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dans le bureau de Faÿkan Pathyne - Page 2 Empty Re: Dans le bureau de Faÿkan Pathyne

Message  Shaddam IV le Lun 18 Fév 2019 - 16:09

Dans le bureau de Faÿkan Pathyne - Page 2 Images11


Hasimir Ferhig pénétra dans le bureau du Prince-Padishah. Il remarqua aussitôt la présence des Mentats aux côtés de Shaddam IV. Celui aux petites lunettes rondes devait être le Maître-Mentat, le supérieur hiérarchique de tous les autres.


Shaddam IV : Ah, Hasimir ! Ravi que vous ayez pu vous libérer pour vous joindre à nous !


Même si tout le monde connaissait la longue amitié qui existait entre les deux hommes, en présence d'autres personnes ils évitaient le tutoiement et tout autre familiarité.


Hasimir Ferhig : Je suis venu dès que j'ai appris que vous souhaitiez me voir, Sire.

Shaddam IV : J'étais en train de lire les différents rapports qui m'ont été remis, ces rapports sur les réunions publiques. On y trouve une foule d'informations intéressantes, tenez, celle-ci par exemple, "Nous devrions avoir un Sénat plus puissant et qui ne se contente pas de voter les lois, il doit aussi pouvoir contrôler l'action du gouvernement." Mais tout n'est pas aussi passionnant ! Certains ont pris ces réunions publiques pour une séance de doléances et il y en a même qui en ont profité pour faire de la délation ! "Ma voisine trompe son mari",  "Mon voisin abrite des clandestins", "Mon voisin est un jallaniste", "Mon voisin est un merksiste", "Mon voisin est un assassin", "Mon voisin est un Francovar".

Hasimir Ferhig : Un Francovar ? Le pauvre !


Le Maître-Mentat ne put s'empêcher de sourire. On pouvait bien avoir une mémoire prodigieuse et une intelligence impressionnante, ça n'empêchait pas d'avoir un certain humour ! Devinant que le souverain mézène allait bientôt utiliser ses services, il prit une fiole contenant un liquide verdâtre et l'avala prestement. L'élixir qu'il venait d'ingérer allait lui permettre d'accélérer ses capacités qui étaient déjà étonnantes.


Shaddam IV : Maître-Mentat, à présent je souhaiterais que vous nous fassiez une synthèse de tous ces rapports.

Le Maître-Mentat : Comme il vous plaira, Sire. (il s'éclaircit la gorge) Une analyse minutieuse des différents rapports nous permet de relever des inquiétudes et des attentes récurrentes parmi vos loyaux sujets, quand ce ne sont pas des réclamations, voire même des exigences. Nous avons consulté, étudié, référencé et catalogué plus de 7000 demandes, je les ai toutes en mémoire en cet instant. En effectuant un tri en fonction de certains critères concernant les personnes qui ont fait ces demandes, leur âge, leur sexe, leur catégorie socio-professionnelle, leurs revenus, etc, nous sommes arrivés à faire des projections pour l'ensemble de la population mézène. Ces projections sont extrêmement précises puisque nous avons limité notre marge d'erreur à 0,3%.

Il apparait tout d'abord que 91,4% des Mézènes sont satisfaits de vous et n'ont aucun reproche à vous faire. Ils continuent de...

Shaddam IV : Ah, déjà c'est une bonne nouvelle ! N'est-ce pas, Ferhig ?

Hasimir Ferhig : Certes, Votre Majesté. Mais, hmmm... comment dire, ça n'est pas une surprise pour moi !

Shaddam IV : Vous êtes un vil flatteur, Ferhig. Poursuivez, Maître-Mentat !

Le Maître-Mentat : Comme je m'apprêtais à le dire, Votre Majesté, les Mézènes sont satisfaits de vous et continuent d'être des monarchistes, rares sont ceux qui souhaiteraient voir revenir la République. Les Mézènes tiennent à la stabilité des institutions de notre pays, ils ont cependant des critiques à faire, les concernant. Par exemple, le Landsraad, qui vote les lois mais sans que ses membres n'aient été élus (remarque faite par 63,2% des Mézènes). Le Chancelier Fédéral, pas élu lui non plus, mais simplement nommé (pour 67,8% d'entre eux). Le Sénat, dont l'importance a considérablement été diminué depuis l'avènement de la monarchie (selon 72,6% d'entre eux). Une large majorité de Mézènes, 73,5%, verraient d'un assez bon oeil l'écriture d'une nouvelle constitution.

Concernant certaines idéologies, comme le jallanisme ou le merksisme, même si beaucoup y sont opposés, dans l'ensemble ils ne souhaitent pas leur interdiction. En revanche...

Shaddam IV : Un instant, qu'avez-vous dit ?

Le Maître-Mentat : J'ai dit que beaucoup de Mézènes étaient opposés au jallanisme et au...

Shaddam IV : Non, pas ça, juste avant, concernant la constitution !

Le Maître-Mentat : Une large majorité de Mézènes, 73,5%, verraient d'un assez bon oeil l'écriture d'une nouvelle constitution.

Shaddam IV : Hasimir, mon ami, je crois que nous tenons là une information essentielle !

Hasimir Ferhig : Quoi, une nouvelle constitution ? Ta Majesté, hmmm... pardon, je veux dire Votre Altesse, pensez-vous que cela soit vraiment indispensable ?

Shaddam IV : C'est ce que semblent penser les trois-quarts des Mézènes !

Hasimir Ferhig : Mais Votre Majesté, qui sait ce qu'il sortira de l'écriture d'une nouvelle constitution ? Et à qui allez-vous confier cela ?

Shaddam IV : A une assemblée constituante, bien sûr ! Peut-être pourrions-nous contenter de réécrire certains articles ou certaines lois organiques, tout cela en fonction des demandes des Mézènes mais tout en restant dans une limite raisonnable, ça va sans dire !

Hasimir Ferhig : Eh bien, hmmm... Sire, peut-être pourrions-nous en parler seul à seul, c'est une décision qui mérite réflexion, nooooooon ?

Shaddam IV (il se lève de son fauteuil) : Ça ne sera pas utile, Hasimir, ma décision est prise ! Nous aurons une nouvelle constitution sous peu ! C'est ce que demande mon peuple !


Ferhig comprit que le Prince-Padishah était décidé à mener son projet jusqu'au bout, il était vain d'espérer qu'il pourrait lui faire changer d'avis. Dans un soupir, il s'inclina.
Shaddam IV
Shaddam IV

Messages : 1115
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dans le bureau de Faÿkan Pathyne - Page 2 Empty Re: Dans le bureau de Faÿkan Pathyne

Message  Shaddam IV le Mar 2 Avr 2019 - 20:38

Dans le bureau de Faÿkan Pathyne - Page 2 Mv5bzg10


À 34 ans, Laura Ambert est donc devenue la Chancelière Fédérale la plus jeune de toute l'histoire des États Fédérés de Mézénas. Alors qu'elle se rendait au Palais Princier pour rencontrer le Prince-Padishah, afin de lui proposer des noms pour son gouvernement, Laura repensa au chemin qu'elle avait parcouru.

Elle avait rejoint Mézénas Uni à la création du parti et avait réussi à devenir incontournable. Quelque temps plus tard, elle avait finalement évincé Rebecca Langlette, la leader charismatique de ce parti. Sous sa direction, Mézénas Uni avait droitisé son discours et le parti s'était rapproché des ultra-libéraux du RPM et même des nationalistes de RM.

Aujourd'hui, elle devenait Chancelière Fédérale. Son jeune âge pouvait être un handicap mais aussi un atout. Avec elle, c'était peut-être une page qui se tournait. L'avenir le dirait bientôt.


Horatio entrouvrit la porte du bureau de Shaddam IV.



Horatio Butler : Sire, Madame la Chancelière Fédérale est arrivée.

Shaddam IV : Très bien, faites-la entrer, Horatio.


Les portes du bureau se refermèrent pour un entretien confidentiel...

Shaddam IV
Shaddam IV

Messages : 1115
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Dans le bureau de Faÿkan Pathyne - Page 2 Empty Re: Dans le bureau de Faÿkan Pathyne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum