Au siège de la Guilde

Aller en bas

Au siège de la Guilde Empty Au siège de la Guilde

Message  Paul Pathyne le Mer 24 Mai 2017 - 10:32

Au siège de la Guilde Siyge_10


Alors que Ferhig réfléchissait à un moyen de convaincre le Prince-Padishah de retirer la concession du Kitchassa à la Maison Richèse et de la confier à la Maison Van Dorrenn, il allait recevoir une aide précieuse - et involontaire - de la part du Haut-Conseil de la Guilde.

En effet, pour ce dernier il devenait de plus en plus évident que le Comte Richèse n'était pas l'homme de la situation. Il y avait eu tout d'abord cet incident avec le brûle-pierre, qui était sans doute l'oeuvre d'un saboteur. Ensuite, des quantités impressionnantes de savonite avaient été entièrement détruites lors de l'explosion d'un entrepôt. Pour le Haut-Conseil, qui avait dès le départ vu d'un mauvais oeil le fait que l'administration du Kitchassa soit confiée à une Maison Mineure, le temps de la relève était venue...
Paul Pathyne
Paul Pathyne

Messages : 2073
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 71

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Au siège de la Guilde Empty Re: Au siège de la Guilde

Message  Paul Pathyne le Mar 6 Juin 2017 - 18:48

Làmmàr Corren, Ambassadeur de la Guilde auprès du Trône du Lion d'Or, se rendit à son bureau, dans la tour immense qui abritait le siège de l'entreprise.

Il était l'intermédiaire unique entre le Haut-Conseil et le Prince-Padishah, de ce fait il jouissait d'une certaine aura auprès des autres employés de la Guilde et leur inspirait une fascination proche du sacré. Il salua rapidement et sans chaleur les employés qui s'inclinaient sur son passage. Il arriva enfin dans son bureau, son secrétaire travaillait déjà à diverses tâches administratives.



Làmmàr Corren : Bonjour, Orline, du nouveau, ce matin ?

Orline : Oui, Excellence, il y a cette lettre pour le Haut-Conseil. Elle est adressée par le Vicomte Hundro, de la Maison Moritani.

Làmmàr Corren : Faites voir.


Corren ouvrit la lettre et lut les premières lignes. Aussitôt il blêmit. Puis, se reprenant, il finit de lire puis remit la missive dans son enveloppe et la plaça dans l'une de ses poches. Il se dirigea vers la sortie de son bureau.


Orline : Excellence, puis-je vous demander ce que...

Làmmàr Corren : Je dois rencontrer le Haut-Conseil. C'est tout ce que vous êtes autorisé à savoir.

Orline : Bien, Excellence. Pardonnez mon audace.


La Guilde cultivait le culte du secret. Ainsi, personne n'avait jamais vu les visages de ceux qui composaient le Haut-Conseil, l'instance suprême de l'entreprise de transports. Personne, pas même Corren.

L'Ambassadeur prit l'ascenseur et monta jusqu'au tout dernier étage de la tour. Peu de temps après, il était dans un couloir au bout duquel se trouvait une porte, solidement gardée par deux hommes en armes.

Le reconnaissant, ceux-ci lui adressèrent un salut militaire puis lui ouvrirent la porte, non sans avoir scrupuleusement vérifié son identité, on n'était jamais assez prudent.


Corren se retrouva alors dans une grande salle, aux murs blancs, sans aucun mobilier. Accroché à l'un des murs, un écran s'alluma et un visage dont on ne discernait pas les traits apparut. Corren s'agenouilla, tête baissée.



Au siège de la Guilde Un_vis10


Un membre du Haut-Conseil : Ambassadeur Corren, vous avez souhaité nous parler. Parlez sans crainte, le Haut-Conseil vous écoute.

Làmmàr Corren : Mon Maître, une missive inquiétante vient de nous parvenir. J'ai lu son contenu et je suis chargé de vous le transmettre.

Un membre du Haut-Conseil : Alors transmettez, mon ami.

Làmmàr Corren : La Maison Moritani a convoqué une session extraordinaire du Landsraad. Elle accuse la Maison Vernius d'avoir violé le Grand Interdit. Elle demande votre soutien et votre appui.


Le visage disparut quelque temps, les membres du Haut-Conseil devaient probablement se concerter. Puis il réapparut, toujours brumeux et flou.


Un membre du Haut-Conseil : Tout cela est fâcheux. La Maison Vernius sait ce qu'il lui en coûterait si les accusations portées contre elle étaient fondées. Cependant, le Haut-Conseil ne soutiendra personne dans cette histoire, pas avant d'avoir entendu les différentes parties. Ambassadeur Corren, nous vous chargeons d'être nos oreilles lors de cette session extraordinaire.

Làmmàr Corren : Bien, Mon Maître.


L'Ambassadeur se releva puis partit à reculons vers la porte, s'inclinant à plusieurs reprises alors même que le visage avait disparu de l'écran.
Paul Pathyne
Paul Pathyne

Messages : 2073
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 71

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Au siège de la Guilde Empty Re: Au siège de la Guilde

Message  Paul Pathyne le Mer 25 Oct 2017 - 15:19

Làmmàr Corren, Ambassadeur de la Guilde auprès du Prince-Padishah et membre du Landsraad, pénétra dans son bureau situé dans l'imposant bâtiment qui abritait le siège de la Guilde.

Il dit à Orline, son secrétaire particulier, qu'il devait au plus vite entrer en contact avec le Haut-Conseil de la Guilde.

Il était rare que l'Ambassadeur demande à s'entretenir avec le Haut-Conseil, la dernière fois remontait à plus de 4 mois et il n'y avait eu aucun précédent depuis l'arrivée de Paul Pathyne sur le Trône du Lion d'Or. Corren devait avoir une bonne raison pour le faire et Orline remarqua que ce dernier paraissait inquiet.


Selon un rituel qu'il connaissait parfaitement, l'Ambassadeur prit l'ascenseur afin de monter au dernier étage du bâtiment. Il passa les gardes après qu'ils eurent contrôlé son identité et entra dans la pièce aux murs blancs, entièrement vide.

Un écran accroché à l'un des murs s'alluma peu de temps après. Une image floue apparut, un visage, et Corren s'agenouilla aussitôt.



Au siège de la Guilde Armstr11


Un membre du Haut-Conseil : Ambassadeur Corren, vous avez souhaité nous parler. Parlez sans crainte, le Haut-Conseil vous écoute.

Làmmàr Corren : Mon Maître, je suis très inquiet des tensions qu'il y a entre les États Fédérés et notre voisine, la Francovie. La Chancelière a envoyé un ultimatum au gouvernement francovar afin d'obtenir l'extradition de Michel Poluchi, contre lequel une plainte a été déposée au Tribunate, pour offense envers la Personne Sacrée du Prince-Padishah. L'ultimatum expire dans quelques heures et certaines personnes, très peu en fait, craignent que la Chancelière ne soit tentée de prendre des mesures beaucoup trop... radicales.

Un membre du Haut-Conseil : A quelles mesures radicales pensez-vous, Ambassadeur ? Croyez-vous à la possibilité d'une guerre contre la Francovie ?

Làmmàr Corren : Eh bien... certains hauts-gradés Sarraudar l'envisagent très sérieusement. Et je pense même pouvoir affirmer que certains le souhaitent.

Un membre du Haut-Conseil : Seul le Prince-Padishah peut déclarer la guerre mais la Chancelière pourrait éventuellement lui suggérer.


Le visage disparut un instant, les membres du Haut-Conseil se concertaient afin de faire connaitre leur avis sur la question.


Un membre du Haut-Conseil : Nous pensons que les craintes d'un conflit armé entre Mézénas et la Francovie sont exagérées, les risques qu'un tel conflit ait lieu sont très faibles. Madame de Palandier est une femme raisonnable et les mesures qu'elle prendra seront également raisonnables. Vous pouvez donc être rassuré, Ambassadeur Corren.

Làmmàr Corren : Bien, Mon Maître.



L'écran s'éteignit et Làmmàr Corren poussa un soupir de soulagement.
Paul Pathyne
Paul Pathyne

Messages : 2073
Date d'inscription : 16/11/2016
Age : 71

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Au siège de la Guilde Empty Re: Au siège de la Guilde

Message  Shaddam IV le Dim 25 Fév 2018 - 8:17

Làmmàr Corren reçut une lettre signée de la main du Prince-régent, le priant de venir sans tarder au Palais Princier.

La lettre ne précisait pas l'objet de l'entrevue, mais cela semblait important.

Il prévint Orline de son absence et partit en direction de Kaïtaïn, à bord d'un avion de la Guilde.
Shaddam IV
Shaddam IV

Messages : 1177
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Au siège de la Guilde Empty Re: Au siège de la Guilde

Message  Shaddam IV le Ven 4 Jan 2019 - 14:18

Au siège de la Guilde 84232910


Làmmàr Corren se rendit comme chaque matin au siège de la Guilde. Le mois dernier, il avait eu écho des événements qui s'étaient déroulés dans les Marches de Han, l'assaut des forces Atrèdes et la fuite de Scytale, un Arésite, un adorateur d'Arès. Mais curieusement, il n'en avait pas été averti à l'avance. Cela le surprit énormément, il était normalement l'intermédiaire privilégié entre le Haut-Conseil et les Navigateurs.  

Une fois rendu dans le hall d'accueil du bâtiment de la Guilde, il salua Orline, son assistant. Ce dernier lui indiqua qu'une personne l'attendait.




Au siège de la Guilde _navig11


C'était un Navigateur 1er échelon, le grade le plus élevé chez les agents de la Guilde, Corren le vit à l'insigne qu'il portait. Il reconnut Tomàs Àschen, qu'il avait connu à l'Académie des Navigateurs et qui n'avait jamais caché sa grande ambition.



Làmmàr Corren : Tomàs, heureux de vous voir. Je vois que vous avez rapidement grimpé les échelons. Pourtant cela ne fait pas si longtemps que vous avez quitté l'Académie.

Tomàs Àschen : 3 ans, pour être précis.

Làmmàr Corren : Puis-je connaitre la raison de votre visite ?

Tomàs Àschen : Ah, Làmmàr... Hélas, je suis porteur d'une bien mauvaise nouvelle pour vous. Le Haut-Conseil vous relève de vos fonctions d'Ambassadeur de la Guilde auprès du Trône du Lion d'Or.

Làmmàr Corren : Je suis relevé ? Vous a-t-on donné des explications ?

Tomàs Àschen : Disons que le Haut-Conseil a estimé que vous étiez un peu trop conciliant avec notre souverain. Vous avez eu des soupçons concernant un possible complot contre le Comte Dominic, dans les Marches de Han, et même si vous avez facilité la fuite de ses enfants et de son neveu, vous n'avez adressé aucun reproche au Prince-Padishah, pas plus qu'à son fils. Le Haut-Conseil a décidé que vous avez fait votre temps. (il se rapproche de lui et lui susurre à l'oreille, afin de n'être entendu que de lui) Vous êtes un dinosaure, Corren, vous appartenez à une époque révolue.

Làmmàr Corren : Et bien sûr, vous vous êtes arrangé pour prendre ma place, manoeuvrant dans l'ombre, espèce de misérable...

Tomàs Àschen : Oh, je vous en prie, pas ça, Làmmàr ! Vous êtes bien au-dessus de tout cela, acceptez donc la chose avec dignité. Nous vous regretterons.


Dépité mais n'ayant pas d'autres choix, Làmmàr tourna les talons et partit. Tomàs s'adressa alors à Orline.


Tomàs Àschen : Faites préparer ma navette immédiatement. Je dois présenter mes lettres de créances à Sa Majesté.

Orline : Oui, Excellence.
Shaddam IV
Shaddam IV

Messages : 1177
Date d'inscription : 23/07/2017
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Au siège de la Guilde Empty Re: Au siège de la Guilde

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum